logo

Le CTO externalisé, une aide de plus pour mener à bien son projet

June 30, 2021

Trouver des partenaires, des financements, peaufiner sa stratégie et son produit… Les débuts du parcours de porteur de projet ne sont pas de tout repos. Et pour un novice des technologies digitales, avancer est encore plus difficile. Pour aider ces entrepreneurs et éviter que leur bonne idée n’échoue à cause d’un manque de connaissances techniques, des sociétés comme Appunto proposent leurs services de CTO externalisé. Son rôle : faire le lien entre les différentes parties prenantes du projet, autour de tous ses aspects techniques.

CTO (prononcer « citi-o ») signifie chief technology officer (ou chief technical officer), en français : « directeur de la technologie » ou « directeur technique ». C’est la personne qui dirige l’activité technique de l’entreprise. Ses responsabilités vont de la gestion des projets informatiques à celle de l’innovation technologique. Dans le milieu des startups, on utilise le terme CTO pour désigner le codeur de la bande, mais le directeur technique n’est pas un codeur. Souvent, il l’a été mais ne l’est plus : son rôle est bien plus large.

Des opérations courantes à la stratégie d’innovation

Le CTO a un regard direct sur les projets digitaux menés dans l’entreprise, mais il a aussi son mot à dire sur le périmètre plus global de la stratégie de développement technique de la société. Par son intérêt pour l’environnement technique au sens large, ses veilles technologiques et concurrentielles, il est à même de guider le développement de l’innovation de ses équipes. Le directeur technique doit définir la roadmap technique qui accompagne la roadmap fonctionnelle. Lorsqu’il est externalisé, le CTO travaille avec l’entrepreneur sur des périodes et un périmètre prédéfinis, pour l’aider à garder le cap et faire avancer son projet.

Un décalage entre préoccupations financières et techniques

Chez Appunto, nous avons constaté que beaucoup de problèmes viennent d’une difficulté de communication et de compréhension entre les porteurs de projets et les développeurs, qui parlent souvent des langages différents, et se fixent des objectifs en décalage : les premiers parlent « business », « besoin métier » et ont des priorités économiques et fonctionnelles; les seconds s’intéressent aux techniques à employer, aux versions de librairies, à la compatibilité entre les différentes technologies, ils pensent « qualité du code », « sécurité ». Par exemple, un développeur peut vouloir privilégier la qualité du code, tandis que le meneur de projet préfèrerait limiter les dépenses, creusant un fossé entre leurs attentes. Les différentes préoccupations de chacun semblent parfois contradictoires et incompatibles, faisant oublier aux protagonistes qu’ils partagent finalement le même but : la bonne réalisation du projet.

Pour mener cet objectif à son terme, il faut rapprocher les uns et les autres. Le CTO externalisé en intervenant dans l’entreprise pour suivre votre projet, avec sa vision globale du monde du business et de celui de la tech, fait le pont entre les deux univers. En permettant de recruter les bons partenaires, et en garantissant la bonne communication entre les équipes, le CTO permet de gagner du temps et de l’argent.

Mattia Longhin & Aleth Arrias

Une idée, un projet ?

Dicutons-en !